Présentation

  • : Le blog du Groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault
  • : Site officiel du Groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault. Le groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault est adhérente a la Fédération Nationale de la Libre Pensée et Association Internationale de Libre Pensée (AILP) .
  • Contact

Liens

 LP-copie-1

Librairie de la Fédération Nationale de la Libre Pensée

      link

 

lp56-copie-1

       FEDERATION NATIONALE DE LA LIBRE PENSEE

 

      link

 

siteon0-e5814.png

INSTITUT DE RECHERCHES ET D'ETUDES DE LA LIBRE PENSEE

link

 siteon0-110fb.jpg

Association Internationale de Libre Pensée

link

 

Lecture

  181111 153132 PEEL U8mhrk

  La revanche du parti noir, la lente mise à mort de l'école publique
Auteur : Michel Eliard, Michel Godicheau et Pierre Roy
Editeur : Abeille et Castor
Année : 2011
ISBN 13 : 972-2-917715-
Nb. de pages : 320
Préface de Henri Pena-Ruiz

l456

L'Eglise contre la Libre Pensée
Auteur : Christian Eyschen
Editeur : Fédération Nationale de la Libre Pensée
Année : 2011
ISBN 13 : 9782916801094
Nb. de pages : 314

couv_575.jpg

      S'ABONNER à la Raison (mensuel) pour la France 10 numéros 

pour 1 an : 25 euros 
S'abonner à "La Raison" - 2 ANS
pour 2 an : 45 euros 
1569
S'ABONNER à L'Idée Libre (trimestriel) pour la France
1 AN : 18 euros 
2 ans : 33 euros 

link
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
fnlp une
fnlp 4 couverture

Edité par la Fédération de la Libre Pensée de Haute-Garonne, en vente publique au prix de 15€.

Coordonnées de la féderation de la Libre Pensée de la Haute -Garonne :
Au Village
31450 LES VARENNES
Téléphone : 05 62 23 37 97
mail:librepensee31@gmail.com
------------------------------------------------------------------------------

 arton793-81aa8

Dans le cadre d’une nouvelle collection intitulée "Classiques de la Libre Pensée", la Fédération Nationale de la Libre Pensée publie un ouvrage collectif intitulé : "La Loi Debré contre l’Ecole Laïque".

L’adoption de la Loi Debré (1959), principale atteinte à la laïcité de ce pays, fut une tragédie. Tragédie pour l’école républicaine. Tragédie pour la République. Tragédie pour la laïcité. Elle permet le financement des écoles confessionnels. le curé vaut l’instituteur, Sarkozy n’a rien inventé. [...] la Libre Pensée adresse ce livre aux milliers et milliers de laïques, de toutes opinions et de toutes organisations, qui veulent reconquérir l’école laïque, qui veulent une République qui sauvera l’école républicaine.

(Extraits de la quatrième de couverture)

Vous pouvez d’ores et déjà commander cet ouvrage en remplissant et renvoyant le bon de commande.Le livre sera disponible à partir du 22 octobre 2012.

100 pages environ. format poche Prix de vente public : 7,5 euros  ; port gratuit à partir de 5 ex.
Nom, prénom : ……………………………………………………………………...
Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Fédération :
Bon de commande à retourner à : Fédération Nationale de la Libre Pensée. 10-12 rue des Fossés Saint Jacques. 75005 Paris. Chèques à l’ordre de : fédération nationale de la Libre Pensée
link


Radio

affiche

 

link

3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 18:27

FEDERATION NATIONALE DE LA LIBRE PENSEE

Membre de l’Union Internationale Humaniste et Laïque (IHEU)

10/12 rue des Fossés-Saint-Jacques 75005 PARIS

Tel : 01 46 34 21 50 – Fax : 01 46 34 21 84

communiqué de presse


Europe Vaticane :Les évêques exigent l’application pleine et entière du Traité de Lisbonne.

 

 

Le Traité  de Lisbonne est entré en vigueur au  1° décembre 2009, malgré la résistance des peuples. Cette entrée en vigueur a été saluée le jour même par la conférence des évêques catholiques qui organise la représentation directe de l’Église romaine auprès due l’UE (COMECE) par un communiqué  dont l’objectif programmatique était assez clair :

 

« Outre la réforme des institutions de l’UE, le Traité introduit dans le droit primaire de l’UE un article très important pour les Églises. Par l’article 17 du Traité sur le fonctionnement de l’UE, l’UE reconnaît l’identité et la contribution spécifique des Églises et mène avec elles, sur cette base, un dialogue « ouvert, transparent et régulier  (...)La COMECE fera prochainement avec ses partenaires de la KEK (Conférence des Églises européennes) des propositions concrètes à la Commission  européenne, au Parlement européen et au Conseil afin d’ancrer ce dialogue dans une pratique institutionnelle régulière » (Communiqué de la COMECE du 1° décembre 2009)En d’autres termes, il s’agit d’être directement associée à la maîtrise des leviers de commande et non plus seulement consultée. Autrement dit, l’Église romaine revendique effectivement la place que lui reconnaissait implicitement l’adoption du principe de subsidiarité, défini par les encycliques papales, comme principe fondateur de l’Union européenne.Il s’agit bien de faire reconnaître l’application de l’article 17, non seulement au niveau de la Commission (ce qui existait déjà, grâce à Jacques Delors, à travers le  BEPA : Bureau des conseillers de politique européenne), mais auprès  du Parlement européen et surtout du Conseil  c’est-à-dire  au niveau politique le plus élevé.LA COMECE  réunira son assemblée générale de printemps du 14 au 16 avril 2010 pour préciser publiquement ses exigences.

Pour sa part, la Fédération Nationale de la  Libre Pensée  considère que l’objectif qui vient d’être ouvertement énoncé constitue effectivement une nouvelle menace pour la liberté de conscience et les libertés individuelles. Elle insiste  sur l’importante production  du lobby clérical tant  en matière de  propositions de bioéthique  que de  normes favorisant la présence institutionnelle des religions ou restreignant la liberté de critique à leur égard. À l’heure où les peuples souffrent sous le joug des diktats de la Banque Centrale européenne qui impose  restrictions et destruction des services publics et des conquêtes sociales, les Églises réclament toute leur place  aux commandes de l’Union Européenne pour proposer la charité en lieu et place des droits détruits.La Fédération Nationale de la Libre Pensée  considère que c’est seulement en s’appuyant sur la résistance des citoyens et des peuples que l’on peut  défendre  et reconquérir la laïcité  et la séparation des Églises et des États contre le Traité de Lisbonne, conte l'Europe vaticane.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs de 34
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -