Présentation

  • : Le blog du Groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault
  • : Site officiel du Groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault. Le groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault est adhérente a la Fédération Nationale de la Libre Pensée et Association Internationale de Libre Pensée (AILP) .
  • Contact

Liens

 LP-copie-1

Librairie de la Fédération Nationale de la Libre Pensée

      link

 

lp56-copie-1

       FEDERATION NATIONALE DE LA LIBRE PENSEE

 

      link

 

siteon0-e5814.png

INSTITUT DE RECHERCHES ET D'ETUDES DE LA LIBRE PENSEE

link

 siteon0-110fb.jpg

Association Internationale de Libre Pensée

link

 

Lecture

  181111 153132 PEEL U8mhrk

  La revanche du parti noir, la lente mise à mort de l'école publique
Auteur : Michel Eliard, Michel Godicheau et Pierre Roy
Editeur : Abeille et Castor
Année : 2011
ISBN 13 : 972-2-917715-
Nb. de pages : 320
Préface de Henri Pena-Ruiz

l456

L'Eglise contre la Libre Pensée
Auteur : Christian Eyschen
Editeur : Fédération Nationale de la Libre Pensée
Année : 2011
ISBN 13 : 9782916801094
Nb. de pages : 314

couv_575.jpg

      S'ABONNER à la Raison (mensuel) pour la France 10 numéros 

pour 1 an : 25 euros 
S'abonner à "La Raison" - 2 ANS
pour 2 an : 45 euros 
1569
S'ABONNER à L'Idée Libre (trimestriel) pour la France
1 AN : 18 euros 
2 ans : 33 euros 

link
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
fnlp une
fnlp 4 couverture

Edité par la Fédération de la Libre Pensée de Haute-Garonne, en vente publique au prix de 15€.

Coordonnées de la féderation de la Libre Pensée de la Haute -Garonne :
Au Village
31450 LES VARENNES
Téléphone : 05 62 23 37 97
mail:librepensee31@gmail.com
------------------------------------------------------------------------------

 arton793-81aa8

Dans le cadre d’une nouvelle collection intitulée "Classiques de la Libre Pensée", la Fédération Nationale de la Libre Pensée publie un ouvrage collectif intitulé : "La Loi Debré contre l’Ecole Laïque".

L’adoption de la Loi Debré (1959), principale atteinte à la laïcité de ce pays, fut une tragédie. Tragédie pour l’école républicaine. Tragédie pour la République. Tragédie pour la laïcité. Elle permet le financement des écoles confessionnels. le curé vaut l’instituteur, Sarkozy n’a rien inventé. [...] la Libre Pensée adresse ce livre aux milliers et milliers de laïques, de toutes opinions et de toutes organisations, qui veulent reconquérir l’école laïque, qui veulent une République qui sauvera l’école républicaine.

(Extraits de la quatrième de couverture)

Vous pouvez d’ores et déjà commander cet ouvrage en remplissant et renvoyant le bon de commande.Le livre sera disponible à partir du 22 octobre 2012.

100 pages environ. format poche Prix de vente public : 7,5 euros  ; port gratuit à partir de 5 ex.
Nom, prénom : ……………………………………………………………………...
Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Fédération :
Bon de commande à retourner à : Fédération Nationale de la Libre Pensée. 10-12 rue des Fossés Saint Jacques. 75005 Paris. Chèques à l’ordre de : fédération nationale de la Libre Pensée
link


Radio

affiche

 

link

25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 14:58

  Il n’est pas Charlie, nous non plus…

 Ce livre a défrayé la chronique et effrayé toute la bien-  pensance des bobos adeptes de la Troïka. Rien que leur ire  justifierait de lire cet ouvrage. L’auteur est préoccupé, le mot est faible, par ce qu’il appelle la montée de l’antisémitisme, préoccupation qui est sa grille de lecture principale de la situation.

Il publie un certain nombre de cartes sociologiques (pratiques religieuses, vote du serment de la Constitution civile du clergé, égalité dans les structures familiales, etc..) qui sont assez éclairantes sur la structure du pays. Il note que la France, c’est globalement 2/3 d’anarchie et 1/3 de hiérarchie (catholique). En clair, il y a cohabitation de phénomènes totalement contradictoires, mais c’est bien normal dans un pays multiséculaire.

En analysant le phénomène « Je suis Charlie » et la manifestation du 11 janvier, il met certaines pendules à l’heure. Il constate que c’est « le gouvernement qui a convoqué les foules », en clair qu’il s’agit d‘une manipulation politique. Le « Je suis Charlie », c’est surtout le « Je suisFrançais ». Et les foules en liesse aiment la police, l’armée et donc le pouvoir (entendez le gouvernement)…

« C’est bien un idéal de hiérarchie qui avait mené à Maastricht, et qui nous gouverne toujours, ancré dans les valeurs d’autorité et d’inégalité. Il nous vient du catholicisme et de Vichy, plus que de la Révolution. » Emmanuel Todd considère comme absurde la revendication « charlienne » du droit au blasphème. En ce sens, il rejoint la position de la Libre Pensée qui considère que le blasphème est une conception religieuse et que les libres penseurs ne peuvent accréditer qu’il existe. D’ailleurs, l’auteur cite en référence plusieurs fois la libre pensée comme revendication philosophique.

« Des millions de français se sont précipités dans les rues pour définir comme besoin prioritaire de leur société le droit de cracher sur la religion des plus faibles ». « Comme les juifs européens vers 1930, les musulmans de France n’existent pas. La catégorie religieuse est posée comme dénominateur commun d’un ensemble d’hommes et de femmes qui appartiennent à des groupes différents, par l’origine nationale, le niveau éducatif, le métier et la classe sociale, le degré et le type de pratique religieuse. Coller sur cette diversité humaine l’étiquette « musulman » est, tout simplement, un acte raciste, comme poser l’étiquette commune « juif » sur l’intellectuel bourgeois de Vienne et le juif du shtetl de Pologne fut un acte raciste ».

Il règle son sort au Parti Socialiste qui est « objectivement » xénophobe, alors que le Front national l’est « subjectivement ». « Il est de l’ordre de l’évidence absolue, pour une intelligence normale, qu’une politique économique calquée sur celle de l’Allemagne, pays qui produit proportionnellement 35% d’enfants de moins que la France, condamne une proportion élevée de jeunes Français au chômage. C’est une évidence supplémentaire que les jeunes les moins bien raccordés au système national de privilèges, enfants des derniers arrivés, subissent plus que les autres, les effets délétères de cette politique. Autrement dit, si le Parti Socialiste parle d’intégration, il a choisi, par sa politique économique, de réaliser la ségrégation. »

L’auteur est logique avec lui-même, il éprouve une profonde aversion pour la CFDT. Il considère que l’entrée massive des catholiques dans le PS l’a déporté à droite. Il se prononce clairement pour une rupture avec l’Union européenne, le retour à un Etat-Nation maître de lui-même et de sa destinée. On comprend que les maastrichtiens de droite comme de gauche aient poussé des cris d’orfraies contre son livre. Raison supplémentaire de nous le rendre sympathique.

Cet ouvrage est le premier pas d’une critique plus générale qui va balayer « l’esprit du 11 janvier ». On peut ne pas être d’accord sur tout ce qu’affirme l’auteur, mais cet ouvrage ne mérite ni un excès d’indignité, ni un excès d’honneur. Il n’a pour but que d’alimenter la réflexion de chacun. Ce n’est déjà pas si mal.

Christian Eyschen

Qui est Charlie ?Sociologie d’une crise religieuse par Emmanuel Todd – Editions du Seuil – 248 pages – 18€

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs 34
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -