Présentation

  • : Le blog du Groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault
  • : Site officiel du Groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault. Le groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault est adhérente a la Fédération Nationale de la Libre Pensée et Association Internationale de Libre Pensée (AILP) .
  • Contact

Liens

 LP-copie-1

Librairie de la Fédération Nationale de la Libre Pensée

      link

 

lp56-copie-1

       FEDERATION NATIONALE DE LA LIBRE PENSEE

 

      link

 

siteon0-e5814.png

INSTITUT DE RECHERCHES ET D'ETUDES DE LA LIBRE PENSEE

link

 siteon0-110fb.jpg

Association Internationale de Libre Pensée

link

 

Lecture

  181111 153132 PEEL U8mhrk

  La revanche du parti noir, la lente mise à mort de l'école publique
Auteur : Michel Eliard, Michel Godicheau et Pierre Roy
Editeur : Abeille et Castor
Année : 2011
ISBN 13 : 972-2-917715-
Nb. de pages : 320
Préface de Henri Pena-Ruiz

l456

L'Eglise contre la Libre Pensée
Auteur : Christian Eyschen
Editeur : Fédération Nationale de la Libre Pensée
Année : 2011
ISBN 13 : 9782916801094
Nb. de pages : 314

couv_575.jpg

      S'ABONNER à la Raison (mensuel) pour la France 10 numéros 

pour 1 an : 25 euros 
S'abonner à "La Raison" - 2 ANS
pour 2 an : 45 euros 
1569
S'ABONNER à L'Idée Libre (trimestriel) pour la France
1 AN : 18 euros 
2 ans : 33 euros 

link
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
fnlp une
fnlp 4 couverture

Edité par la Fédération de la Libre Pensée de Haute-Garonne, en vente publique au prix de 15€.

Coordonnées de la féderation de la Libre Pensée de la Haute -Garonne :
Au Village
31450 LES VARENNES
Téléphone : 05 62 23 37 97
mail:librepensee31@gmail.com
------------------------------------------------------------------------------

 arton793-81aa8

Dans le cadre d’une nouvelle collection intitulée "Classiques de la Libre Pensée", la Fédération Nationale de la Libre Pensée publie un ouvrage collectif intitulé : "La Loi Debré contre l’Ecole Laïque".

L’adoption de la Loi Debré (1959), principale atteinte à la laïcité de ce pays, fut une tragédie. Tragédie pour l’école républicaine. Tragédie pour la République. Tragédie pour la laïcité. Elle permet le financement des écoles confessionnels. le curé vaut l’instituteur, Sarkozy n’a rien inventé. [...] la Libre Pensée adresse ce livre aux milliers et milliers de laïques, de toutes opinions et de toutes organisations, qui veulent reconquérir l’école laïque, qui veulent une République qui sauvera l’école républicaine.

(Extraits de la quatrième de couverture)

Vous pouvez d’ores et déjà commander cet ouvrage en remplissant et renvoyant le bon de commande.Le livre sera disponible à partir du 22 octobre 2012.

100 pages environ. format poche Prix de vente public : 7,5 euros  ; port gratuit à partir de 5 ex.
Nom, prénom : ……………………………………………………………………...
Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Fédération :
Bon de commande à retourner à : Fédération Nationale de la Libre Pensée. 10-12 rue des Fossés Saint Jacques. 75005 Paris. Chèques à l’ordre de : fédération nationale de la Libre Pensée
link


Radio

affiche

 

link

14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 20:25

Il y a 141 ans, les prolétaires parisiens montaient à l’assaut du ciel pour changer enfin la vie. En moins de 3 mois, des révolutionnaires de toutes tendances mettaient au point un programme qui devait changer la face du monde. Après la Commune de Paris,  rien ne sera plus comme avant, son action sera de référence.La liberté absolue de conscience allait désormais être liée à jamais à la revendication de la Séparation des Églises et de l’État et à l’émancipation de la classe ouvrière. Le principe de la laïcité institutionnelle allait s’inscrire de manière universelle dans le marbre de la conscience humaine.

Aujourd’hui, comme hier, la réaction du Capital unie au cléricalisme, tente de faire tourner la roue de l’histoire à l’envers. Mais les peuples en révolte se mettent en mouvement chaque jour davantage pour défendre la Démocratie et les libertés.

En hommage à Marc Blondel

Voici ce que disait le Président de la Fédération nationale de la Libre Pensée, le 1er mai 2011 : « Nous sommes ici au mur des Fédérés, en ce dimanche 1er mai 2011, pour saluer la mémoire des derniers insurgés qui furent fusillés, militants français, citoyens de la liberté, par des balles françaises. Ainsi prenait fin une expérience de gestion démocratique et populaire qui ébranla le monde, je n’ai pas peur des mots, les 72 jours de vie et d’action des communards sont la base de toute réflexion démocratique et sociale.Elle fut et reste source d’inspirations pour tous ceux qui refusent la soumission et aspirent à la liberté. Elle fut la quintessence de l’esprit révolutionnaire, elle reste dans la mémoire collective internationale, je dis bien internationale, comme la flamme de la révolution.Quoi que l’on fasse, quelle que soit l’analyse à laquelle on se livre, on trouve toujours dans l’évolution de la société un communard qui fut à l’origine de la construction contemporaine de la vie. Des dispositions sociales à la Séparation des Eglises et de l’Etat, mieux, de la mise à l’écart de l’Eglise dans l’enseignement et l’accès à l’enseignement. De l’égalité entre les hommes et les femmes et de la citoyenneté, il y a toujours un embryon de construction, une pierre initiatrice de la vie politique et publique moderne.Citoyens, citoyennes, camarades, Frères et amis, il ne s’agit pas aujourd’hui de pleurer sur le destin de ces hommes et femmes courageux, il ne s’agit même pas de commémorer leur martyre, il s’agit, si nous voulons être fidèles à leurs engagements, de perpétuer leur existence.La société a évolué, elle est devenue productive, la richesse s’étale et cependant il reste des citoyens qui ne peuvent manger, sans aide, à leur faim. Il reste des salariés qui aspirent au travail et à la dignité. Il reste que la France, terre d’accueil, se renferme sur elle-même et a peur de l’étranger. Il reste, et c’est peut-être le plus grave, que les jeunes manquent d’espérance dans leur avenir.Alors, aujourd’hui, 1er mai, à l’exemple des Communards fervents défenseurs de la liberté et de la dignité, battons-nous pour une société démocratique, libre, laïque et fraternelle. »

La Commune de Paris était libre penseuse

Les libres penseurs étaient avec la Commune, dans la Commune, pour la Commune. S’affranchissant de leurs fers, de l’exploitation, de l’agiotage et du cléricalisme, les Communards bâtissaient un monde nouveau en faisant œuvre de libre pensée.La Fédération nationale de la Libre Pensée leur rendra hommage comme elle l’a toujours fait depuis plus d’un siècle. Elle continuera sur le chemin tracé.A l’heure où ce gouvernement, comme tous les gouvernements successifs, main dans la main avec le patronat, entend détruire tous les acquis sociaux que des générations de travailleurs et de militants ont bâtis de leurs mains, à l’heure où les plus graves menaces pèsent sur la Sécurité sociale, la plus grande conquête ouvrière ; la Fédération nationale de la Libre Pensée sera avec les représentants de la classe ouvrière au Mur des Fédérés.

Rendez-vous à 9H30 à la porte du Père Lachaise

(rue des Rondeaux – Métro : Gambetta)

Défilé jusqu’au Mur des Fédérés

Rassemblement au Mur avec :

Les Union Régionale syndicales d’Ile-de-France

de la CGT et de la CGT-Force Ouvrière

Prises de parole :

de la Fédération nationale de la Libre Pensée,

de la CGT-FO et de la CGT

Les libres penseurs manifesteront ensuite l’après-midi à 15H

de la Bastille à la Nation avec les syndicats.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs 34
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -