Présentation

  • : Le blog du Groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault
  • : Site officiel du Groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault. Le groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault est adhérente a la Fédération Nationale de la Libre Pensée et Association Internationale de Libre Pensée (AILP) .
  • Contact

Liens

 LP-copie-1

Librairie de la Fédération Nationale de la Libre Pensée

      link

 

lp56-copie-1

       FEDERATION NATIONALE DE LA LIBRE PENSEE

 

      link

 

siteon0-e5814.png

INSTITUT DE RECHERCHES ET D'ETUDES DE LA LIBRE PENSEE

link

 siteon0-110fb.jpg

Association Internationale de Libre Pensée

link

 

Lecture

  181111 153132 PEEL U8mhrk

  La revanche du parti noir, la lente mise à mort de l'école publique
Auteur : Michel Eliard, Michel Godicheau et Pierre Roy
Editeur : Abeille et Castor
Année : 2011
ISBN 13 : 972-2-917715-
Nb. de pages : 320
Préface de Henri Pena-Ruiz

l456

L'Eglise contre la Libre Pensée
Auteur : Christian Eyschen
Editeur : Fédération Nationale de la Libre Pensée
Année : 2011
ISBN 13 : 9782916801094
Nb. de pages : 314

couv_575.jpg

      S'ABONNER à la Raison (mensuel) pour la France 10 numéros 

pour 1 an : 25 euros 
S'abonner à "La Raison" - 2 ANS
pour 2 an : 45 euros 
1569
S'ABONNER à L'Idée Libre (trimestriel) pour la France
1 AN : 18 euros 
2 ans : 33 euros 

link
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
fnlp une
fnlp 4 couverture

Edité par la Fédération de la Libre Pensée de Haute-Garonne, en vente publique au prix de 15€.

Coordonnées de la féderation de la Libre Pensée de la Haute -Garonne :
Au Village
31450 LES VARENNES
Téléphone : 05 62 23 37 97
mail:librepensee31@gmail.com
------------------------------------------------------------------------------

 arton793-81aa8

Dans le cadre d’une nouvelle collection intitulée "Classiques de la Libre Pensée", la Fédération Nationale de la Libre Pensée publie un ouvrage collectif intitulé : "La Loi Debré contre l’Ecole Laïque".

L’adoption de la Loi Debré (1959), principale atteinte à la laïcité de ce pays, fut une tragédie. Tragédie pour l’école républicaine. Tragédie pour la République. Tragédie pour la laïcité. Elle permet le financement des écoles confessionnels. le curé vaut l’instituteur, Sarkozy n’a rien inventé. [...] la Libre Pensée adresse ce livre aux milliers et milliers de laïques, de toutes opinions et de toutes organisations, qui veulent reconquérir l’école laïque, qui veulent une République qui sauvera l’école républicaine.

(Extraits de la quatrième de couverture)

Vous pouvez d’ores et déjà commander cet ouvrage en remplissant et renvoyant le bon de commande.Le livre sera disponible à partir du 22 octobre 2012.

100 pages environ. format poche Prix de vente public : 7,5 euros  ; port gratuit à partir de 5 ex.
Nom, prénom : ……………………………………………………………………...
Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Fédération :
Bon de commande à retourner à : Fédération Nationale de la Libre Pensée. 10-12 rue des Fossés Saint Jacques. 75005 Paris. Chèques à l’ordre de : fédération nationale de la Libre Pensée
link


Radio

affiche

 

link

15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 18:24

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a décidé d’engager la ratification parlementaire par la France de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires. C’est une mauvaise nouvelle pour les partisans de l’unité de la République.De reculs en reculs, le Président de la République ne cesse de concéder des avantages aux réactionnaires de tous poils. Sur le plan économique, c’est la sébile publique tendue au MEDEF, sur le plan de la laïcité, c’est le maintien de la loi Debré, la pérennisation du Statut clérical d’exception d’Alsace-Moselle, la visite au pape. Sur le plan des libertés démocratiques, c’est le refus de la PMA et de la GPA pour faire plaisir aux religieux de tous les monothéismes, et la restriction croissante de la sphère privée où agissent la liberté de conscience et les libertés publiques.Pour tenter de se concilier les bonnes grâces des partisans de l’Ancien-Régime et des anciennes provinces, la majorité actuelle veut faire le cadeau de la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires. Ceci amplifiera les conséquences désastreuses de l’Acte III de la décentralisation dont l’objectif, selon Marylise Lebranchu, est de donner le pouvoir réglementaire aux régions.C’est-à-dire de pouvoir faire la loi, les lois, décrets et circulaires. Autant dire, que l’égalité des citoyens devant la loi risque de passer à la trappe et d’être sous le boisseau des intérêts corporatistes et communautaristes des nouveaux barons locaux.

Sous l’apparence d’évidences : qui peut être contre l’existence maintenue des langues régionales, minoritaires, idiomes et autres patois ? Il s’agit de défendre la Culture, avec un grand C majuscule. Mais s‘agit-il vraiment de cela ? Rappelons que cette Charte ne vise qu’à promouvoir les langues régionales et minoritaires qui existent sur un territoire donné.Il ne s’agit pas de l’espagnol, de l’allemand, de l’italien, de l’arabe dialectal, ni même de l’argot ou du verlan. Il s’agit de mettre en avant des langues qui permettront de démanteler le socle uni du territoire de la République. Il s’agit de créer un monstre sur le modèle de Frankenstein : des morceaux de ceci, des morceaux de cela pour « inventer » de toutes pièces des nouveaux territoires avec des lois, des droits, des contraintes différentes.C’est contre la France d’Ancien-Régime et ses iniquités que, ce qui n’était pas encore la Nation, en 1788/1789 dans les Cahiers de doléance pour la tenue des Etats Généraux le peuple, pas encore souverain, demandait la fin des barrières d’octroi et une langue qui permettait à tous de se comprendre, d’échanger, de commercer, bref, de pouvoir vivre ensemble.La ratification de la Charte européenne a un parfait de nostalgie d’un monde qui a été balayé par l’Histoire de l’Humanité et de la civilisation. Cela serait un gigantesque retour en arrière de la Culture qui vise à transmettre les connaissances communes. Là, cela sera chacun au pied de son clocher, de sa paroisse, de sa tribu, de son clan. C’est le communautarisme érigé comme un mur de séparation entre les citoyens.En 1999, la Libre Pensée, avec d’autres partisans de la défense de l’unité de la République, avait organisé la mobilisation contre cette ratification, déjà proposée par un gouvernement « socialiste ». Il ne saurait être question d’accepter aujourd’hui ce que nous refusions hier.C’est pourquoi la Libre Pensée convie les laïques, les démocrates, les républicains, les syndicalistes, les militants à se rassembler à la Bourse du Travail de Paris le samedi 17 mai 2014 après-midi pour faire échouer à nouveau cette tentative réactionnaire. La mobilisation commence.La République doit rester une, indivisible, laïque et sociale. Cette définition est en devenir permanent. « Aller vers l’idéal en comprenant le réel » disait Jean Jaurès. Une nouvelle fois, donnons-lui raison.

Rassemblement à la Bourse du Travail de Paris le samedi 17 mai 2014

Partager cet article

Repost 0
Publié par Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs 34
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -