Présentation

  • : Le blog du Groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault
  • : Site officiel du Groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault. Le groupe Victor Hugo des libres penseurs de l'Hérault est adhérente a la Fédération Nationale de la Libre Pensée et Association Internationale de Libre Pensée (AILP) .
  • Contact

Liens

 LP-copie-1

Librairie de la Fédération Nationale de la Libre Pensée

      link

 

lp56-copie-1

       FEDERATION NATIONALE DE LA LIBRE PENSEE

 

      link

 

siteon0-e5814.png

INSTITUT DE RECHERCHES ET D'ETUDES DE LA LIBRE PENSEE

link

 siteon0-110fb.jpg

Association Internationale de Libre Pensée

link

 

Lecture

  181111 153132 PEEL U8mhrk

  La revanche du parti noir, la lente mise à mort de l'école publique
Auteur : Michel Eliard, Michel Godicheau et Pierre Roy
Editeur : Abeille et Castor
Année : 2011
ISBN 13 : 972-2-917715-
Nb. de pages : 320
Préface de Henri Pena-Ruiz

l456

L'Eglise contre la Libre Pensée
Auteur : Christian Eyschen
Editeur : Fédération Nationale de la Libre Pensée
Année : 2011
ISBN 13 : 9782916801094
Nb. de pages : 314

couv_575.jpg

      S'ABONNER à la Raison (mensuel) pour la France 10 numéros 

pour 1 an : 25 euros 
S'abonner à "La Raison" - 2 ANS
pour 2 an : 45 euros 
1569
S'ABONNER à L'Idée Libre (trimestriel) pour la France
1 AN : 18 euros 
2 ans : 33 euros 

link
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
fnlp une
fnlp 4 couverture

Edité par la Fédération de la Libre Pensée de Haute-Garonne, en vente publique au prix de 15€.

Coordonnées de la féderation de la Libre Pensée de la Haute -Garonne :
Au Village
31450 LES VARENNES
Téléphone : 05 62 23 37 97
mail:librepensee31@gmail.com
------------------------------------------------------------------------------

 arton793-81aa8

Dans le cadre d’une nouvelle collection intitulée "Classiques de la Libre Pensée", la Fédération Nationale de la Libre Pensée publie un ouvrage collectif intitulé : "La Loi Debré contre l’Ecole Laïque".

L’adoption de la Loi Debré (1959), principale atteinte à la laïcité de ce pays, fut une tragédie. Tragédie pour l’école républicaine. Tragédie pour la République. Tragédie pour la laïcité. Elle permet le financement des écoles confessionnels. le curé vaut l’instituteur, Sarkozy n’a rien inventé. [...] la Libre Pensée adresse ce livre aux milliers et milliers de laïques, de toutes opinions et de toutes organisations, qui veulent reconquérir l’école laïque, qui veulent une République qui sauvera l’école républicaine.

(Extraits de la quatrième de couverture)

Vous pouvez d’ores et déjà commander cet ouvrage en remplissant et renvoyant le bon de commande.Le livre sera disponible à partir du 22 octobre 2012.

100 pages environ. format poche Prix de vente public : 7,5 euros  ; port gratuit à partir de 5 ex.
Nom, prénom : ……………………………………………………………………...
Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Fédération :
Bon de commande à retourner à : Fédération Nationale de la Libre Pensée. 10-12 rue des Fossés Saint Jacques. 75005 Paris. Chèques à l’ordre de : fédération nationale de la Libre Pensée
link


Radio

affiche

 

link

14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 21:18

Après le déni de justice du Président de la République, François Hollande, le 7 novembre 2013 qui a refusé, à l’instar de tous ses prédécesseurs, de réhabiliter les 650 Fusillés pour l’exemple de la Première Guerre Mondiale, la Libre Pensée n’entend pas renoncer à son combat de justice.Ce n’est pas parce que François Hollande, Président de la République, a honteusement oublié  l’engagement pris lorsqu’il était Président du Conseil général de Corrèze et que ses collaborateurs ont délibérément menti aux responsables de la Libre Pensée que cette « mauvaise cause » serait entendue et que le dossier est classé, refermé à tout jamais sous le boisseau de la raison d’Etat, du militarisme et de l’union nationale.Le plus cinglant démenti en est apporté chaque jour où un nouveau Conseil général prend, à son tour, position pour la réhabilitation des 650 Fusillés pour l’exemple. Aujourd’hui, ce sont  30 Conseils généraux qui se sont prononcés sous une forme ou sous une autre, pour celle-ci.

En voici la liste : Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Ardèche, Ardennes, Ariège, Aude, Corrèze, Cote d’Or, Creuse, Doubs, Eure, Gers, Haute-Garonne, Hérault, Ille-et-Vilaine, Loire, Nièvre, Nord,  Oise, Puy-de-Dôme, Hautes- Pyrénées, Rhône,  Haute-Saône,  Haute-Vienne,  Somme, Tarn, Yonne, Essonne, Val-de-Marne,

Fait du Prince ou République ?

La Libre Pensée se félicite de l’engagement en faveur de la justice de ces 30 Conseils généraux, des 3 Conseils régionaux (Champagne-Ardenne, Limousin, Corse) et avec eux  de centaines de municipalités. Un mouvement a été lancé que rien ne pourra arrêter, les consultations citoyennes en témoignent. La Libre Pensée a gagné la bataille de l’opinion publique, la plus importante de toutes.Le Gouvernement a décidé de participer à la Commémoration internationale pour le Centenaire de la Première Guerre mondiale. Différentes manifestations et colloques sont prévus durant toute l’année 2014 et, ce, de manière décentralisée. La Libre Pensée et ses Fédérations départementales comptent s’y faire entendre, pour la Réhabilitation de l’ensemble des Fusillés pour l’exemple, mais aussi pour concourir à la vérité sur la façon dont les Représentants élus ont été privés d’informations et donc, de facto, l’autorité a été déléguée à l’Etat-major des armées,  court-circuitant ainsi la représentation nationale.La Libre Pensée entend également faire connaître les conditions particulières de l’échange armement contre hommes avec le Tsar de Russie qui a abouti au camp de la Courtine et aux mutineries de 1917. Autant de faits, cachés à l’opinion publique, comme l’ont été les exécutions pour l’exemple ou l’incompétence criminelle de chefs militaires sur lesquels la discrétion demeure la règle au plus haut niveau de l’Etat et de l’armée depuis un siècle. La Libre Pensée demande donc, à nouveau,  à la République  qu’une déclaration solennelle soit faite, émanant soit du Président de la République, soit de l’Exécutif ou du Législatif, qui indique clairement : « La République réhabilite solennellement les 650 Fusillés pour l’exemple de la Première Guerre mondialeIls n’étaient pas des lâches, ils ne furent, aux côtés de leurs camarades, que des victimes de la guerre »La Libre Pensée rappelle qu’il appartient aux familles des victimes de la guerre, et à elles seules, de demander l’inscription sur les monuments aux morts dans les communes. Certaines familles le souhaitent, d’autres non. Il faut respecter ce choix.

Démystifier les mystificateurs

La Libre Pensée combat depuis fort longtemps pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple de la Première Guerre mondiale. Sur son chemin de justice et de vérité, elle a rencontré bien des obstacles. Entre les faux naïfs, les vrais ignorants et les manipulateurs, il convient de préciser sans cesse ce que nous voulons.La Libre Pensée exige la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple, c’est-à-dire des 650 soldats qui ont été fusillés « pour l’exemple » pour terroriser les troupes afin de les forcer à mourir pour une cause qui n’était pas la leur. Il ne s’agit pas de tous ceux qui ont été fusillés pendant les 4 ans de la guerre, certains pour délit de droit commun, vols, viols, pillages, meurtres, etc. L’amalgame entretenu dans la catégorie « fusillés » de manière indistincte ne vise qu’à éviter à l’Etat de rendre la justice pour les 650 poilus tombés sous les balles françaises. Les inepties, billevesées et autres amalgames sur Mata-Hari et les criminels sont un écran de fumée.Autre contrevérité servie à foison par les porteurs de bérets en tout genre adversaires de la réhabilitation : on ne peut tous les réhabiliter, car cela serait honorer aussi les « droits communs » en les mélangeant avec les authentiques soldats. Il faut rétablir la vérité historique. Dès que la Première Guerre a commencé, le gouvernement a proposé à tous les détenus condamnés de droit commun de partir au front et en échange, si leur comportement était exemplaire, ils pourraient bénéficier d’une grâce et/ou d’une remise de peine.A ce moment-là, cela ne gênait pas le gouvernement, l’Etat-Major, les associations militaires de faire mélanger le sang de criminels et celui des soldats « normaux ». Dès lors, il est particulièrement odieux que les mêmes nous jouent la partition de la pureté et de l’héroïsme véritable pour refuser la réhabilitation collective.Si les criminels étaient assez « purs » en 1914 pour mourir au front avec les autres poilus, alors ils sont aussi assez « purs » pour avoir leurs noms sur les monuments aux morts. Le dossier des Fusillés pour l’exemple restera un « exemple » de la malhonnêteté intellectuelle profonde de ceux qui refusent la réhabilitation.Stanley Kubrick avait bien raison dans les Sentiers de la gloire : « Le patriotisme est bien le dernier refuge de la canaille ».

Avec la Libre Pensée, exigez que la République réhabilite

les 650 Fusillés pour l’exemple  de 1914-1918!

Partager cet article

Repost 0
Publié par Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs 34
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -